Gaucher ou droitier?

Publié le 25 Janvier 2016

 Gaucher ou droitier?
A l'école comme à la maison, les enfants utilisent très tôt ( trop tôt?) des outils scripteurs et choisissent donc très tôt, la main avec laquelle ils vont les tenir.
On parle de "préférence manuelle" pour désigner une tendance à utiliser de façon préférentielle l’une des deux mains lors de la majorité de tâches de motricité fine et lors des préhensions au quotidien. Il s'agit de l'une des manifestations de la latéralisation, une étape importante du développement de l'enfant.
L’établissement de la main préférentielle dite aussi dominante est un indicateur de la spécialisation des 2 hémisphères cérébraux et de la maturation du corps calleux. Ces transformations aboutissent à l’établissement de la dominance d'un hémisphère pour certaines fonctions cognitives. Ainsi, pour 90 % de la population humaine, la main droite est préférée pour des gestes fins avec un hémisphère gauche dominant pour le langage.
La dominance de performance entre les deux hémicorps commence à être observée vers l’âge de 3 ans. C’est à l’âge de 4-5 ans qu’il est possible de véritablement observer la préférence manuelle chez l’enfant, quand il utilise sa main dominante dans ses activités de motricité fine telles que la manipulation d’objets, l'écriture et le découpage. En général, vers 6-7 ans, la main dominante est bien définie, mais il peut arriver que ce processus dure plus longtemps.
Et même si nous sommes loin (j'espère!) du bataillon de gauchers contrariés de l'époque où j'ai appris à écrire, je pense que "l'orientation à droite" de la grande majorité des "écrivants" conduit bon nombre d'enseignants à tenter de faire pencher la balance du "bon" côté! D'autant qu'être gaucher, ce n'est pas toujours simple, surtout quand il s'agit d' écrire ( je consacrerai bientôt un autre article à ce sujet).
Heureusement, notre cerveau est capable de s'adapter: si la main choisie n'est pas la bonne, il est toujours possible d'en changer dans le cadre d'une rééducation.
Alors, comment distinguer un gaucher d'un droitier?
Un test infaillible paraît-il: le mélange et la distribution des cartes. Le paquet est en effet toujours tenu par la main la moins habile. Ce test était autrefois utilisé par les psychologues pour repérer les gauchers qui s’ignoraient. » (Pierre Michel Bertrand Dictionnaire des Gauchers édition Imago).
Comme on ne dispose pas toujours d'un paquet de cartes en classe, ou au cabinet, en voici un autre: celui du taille crayon. Instinctivement et naturellement le gaucher utilisera toujours sa main gauche pour la fonction active et sa main droite pour la fonction statique.
En guise de conclusion: il me semble important de réaliser des tests de latéralité assez tôt dans la scolarité, dès que l'élève commence à utiliser des outils pour tracer. Pour certains enfants, les résultats seront évidents. Pour d'autres, il faudra retarder le passage à l'écriture et privilégier des exercices engageant la motricité fine avec les deux mains. Si l'absence de choix perdure, la consultation d'un spécialiste pourra être envisagée.
Sources:
  1. Purves, D., Augustine, G. J., Fitzpatrick, D., Hall, W. C., LaMantina, A.-S., & McNamara, J. O. (2005). Langage et latéralisation manuelle Neurosciences
  2. Robert Dailly, Michel Moscato. Latéralisation et latéralité chez l'enfant, Éd. Pierre Mardaga

Rédigé par Marie-Laure VINCENT

Repost 0
Commenter cet article