Tenir correctement l'outil scripteur.

Publié le 14 Janvier 2016

Tenir correctement l'outil scripteur.

Dès la petite section , les enseignants sont confrontés au problème: les élèves ne savent absolument pas tenir un crayon pour apprendre à écrire correctement. Tout le monde pense que ce sont pouce et index qui assurent un bon geste d'écriture....

Il s'en suit une bataille parfois coûteuse pour tenter d'éliminer des habitudes déjà ancrées.

Les patients suivis en rééducation vont souvent devoir travailler la tenue de l'outil avant d'aller plus loin.

Voici comment se tient correctement le crayon:

il est couché dans l'espace entre pouce et index, la pince s'effectue entre la dernière phalange du majeur et la pulpe du pouce, l'index posé sur l'outil, reste souple.

Ma collègue Laurence Pierson met en ligne des ressources pour aider les enfants dès leur plus jeune âge http://www.ecritureparis.fr/

En particulier le marquage des doigts: au moment d'écrire, la pulpe du pouce et le côté la dernière phalange du majeur sont dotés de gros points au marqueur.

L'association de ce "truc" avec l'apprentissage de comptines telles celles présentées par Isabelle Godeffroy, (une autre de mes collègues http://www.isabelle-godefroy.fr), pourrait permettre un apprentissage correct de la tenue, dès la petite section.

Voici un exemple de comptine utilisable dès la rentrée:

Le bourdon dit à la clochette
Tais-toi donc méchante sonnette
Dong, dong, dong, dong, dong, dong,
Mais la clochette lui répond
Din’don, din’don, din’don « chuuut »

Kalinou
Pour écouter cliquez

http://www.deezer.com/track/13949650

Rédigé par Marie-Laure VINCENT

Publié dans #tenue du crayon

Repost 0
Commenter cet article